Thermographie infrarouge - Exemple d'un chantier en Alsace

Thermographie infrarouge - Exemple d'un chantier en AlsaceElle permet de mesurer à distance et sans contact la température des parois d’un bâtiment et de détecter les éventuelles déperditions thermiques (fuites dans l’isolation d’un bâtiment...).

Juin 2004 :
Chantier d’extension d’une habitation en Alsace.
Isolation des combles sous rampants en TechTOIT et des murs pignons en FlexNAT grille. 
Parement de finition : plaques de plâtre.

Vue de l’intérieur, les rampants isolés sont de température homogène. L’effet de paroi chaude procurée par la présence d’un isolant réflecteur derrière la plaque de plâtre est perceptible.

Février 2009 :
La thermographie du toit, réalisée la nuit, permet de vérifier qu'il est parfaitement froid, avec peu de déperdition thermique. Plus l'image infrarouge est sombre, plus la température est basse.

La caméra thermique enregistre les différents rayonnements infrarouges (ondes de chaleur) émis par les corps et qui varient en fonction de leur température. La caméra ne permet pas de voir derrière une paroi, elle reproduit la température emmagasinée par un corps ou montre le flux thermique d’une paroi.

Témoignage

« Nous avons agrandi notre maison afin de créer, sous les combles, un bel appartement de 120 m². L’isolation Valtech industrie nous a permis de conserver les belles poutres de la charpente apparentes et de profiter d’un maximum de volume habitable. Voilà maintenant bientôt 5 ans que le chantier est terminé et nos locataires sont satisfaits du confort thermique, tant en hiver, pourtant rigoureux en Alsace, qu’en été ! Cet hiver, nous avons eu beaucoup de neige : elle tenait sur l’agrandissement, tandis que sur la partie ancienne, isolée en laine de verre, la neige fondait très vite. Je n’hésite jamais à recommander les isolants de Valtech industrie. »
M. Georges B.