Actualités

Quels travaux d'isolation faire au printemps ?

Posté le jeudi 20 mai 2021

Renforcer la capacité du bâtiment à faire face aux vagues de chaleur est un projet qui s'anticipe ! Voici les travaux à préparer dès maintenant pour un été au frais.

Isoler les murs, les combles, la toiture ou encore les fenêtres… Tous ces travaux améliorent considérablement le confort thermique ressenti à l'intérieur d’un bâtiment. Et, ce, été comme hiver ! Une isolation de qualité conserve la chaleur, mais aussi la fraîcheur, qu’elle soit produite par un système de climatisation ou accumulée à la nuit tombée sous des températures extérieures plus favorables.

Pourquoi se lancer dans un projet d’isolation au printemps ?

Profiter d’un habitat plus frais pendant les mois les plus chauds de l'année est un confort qui s’anticipe ! Si certaines techniques d'isolation offrent des temps de réalisation records, en seulement quelques heures, d'autres mobiliseront le savoir-faire de professionnels sur plusieurs jours. Mais un projet de travaux inclut également une phase d’étude afin de déterminer les actions prioritaires et les spécificités du chantier. Ajoutez à cela le dépôt préalable d’un dossier de demande d’aides financières, et le temps écoulé entre la prise de décision et la livraison du chantier peut se compter en mois. C’est donc au printemps que les maîtres d’ouvrage aguerris préparent leur projet d'isolation pour passer l’été au frais. 

Isolation et confort thermique en été : le principe

Le confort thermique en été sans climatisation, c’est possible. Le principe est simple : assurer un déphasage thermique suffisamment important pour retarder le transfert de chaleur de l’extérieur vers l'intérieur. Lorsque l’enveloppe du bâtiment offre un déphasage de 10 heures, par exemple, le pic de chaleur ne sera ressenti à l’intérieur que plus tard dans la soirée, alors que les températures auront commencé à baisser. Résultat : il suffit d’aérer l’espace et de laisser l’air circuler pour évacuer les calories emmagasinées au cours de la journée.

Économies : réduire les consommations d’énergie

Le coût de fonctionnement d’un système de climatisation pèse lourd sur le budget des ménages et des entreprises. Les économies d’énergie sont principalement attendues dans les bâtiments du secteur tertiaire, proportionnellement bien plus équipés que ceux du résidentiel. En France, le recours à la climatisation concentre environ 5 % de la consommation d’électricité du bâtiment.

Confort avec ou sans climatisation

Les particuliers sont relativement peu équipés en système de climatisation : environ 4,5 % selon les estimations communiquées par l’Ademe. Par conséquent, les attentes portent essentiellement sur l’amélioration du confort thermique, été comme hiver. Une attente forte dans les locaux professionnels, même lorsque ceux-ci sont équipés. Les systèmes de climatisation vieillissants ou mal régulés sont susceptibles d’incommoder le personnel. 

Les solutions d'isolation thermique

Les solutions à mettre en place évoluent selon les caractéristiques du bâtiment. Le choix des matériaux isolants à mobiliser et la priorisation des différents types de travaux d'isolation thermique s’évaluent en fonction des besoins exprimés par le maître d’ouvrage et des impératifs du terrain.

L’isolation thermique par l’extérieur (ITE)

Isoler les murs du bâtiment par l’extérieur est une technique à privilégier lorsque les conditions le permettent. La continuité de l’isolant sur l'enveloppe extérieur du bâtiment, limite la présence de pont thermique, notamment au niveau des planchers intermédiaires. Les murs sont par ailleurs protégés des variations climatiques, sans perdre en inertie. En combinaison avec un isolant conventionnel, le recours à un isolant mince sur un mur extérieur réduit l’impact du rayonnement solaire sur la façade. Pour les isolants minces, le CSTB appelle les particuliers et professionnels à sélectionner les produits bénéficiant de l’Agrément Technique Européen ou d’un Avis Technique.

L’isolation thermique par l’intérieur (ITI)

Isoler les murs par l'intérieur est une solution moins coûteuse permettant de conserver l'authenticité de la façade extérieure. Attention toutefois à prévoir une perte de surface habitable ou exploitable après les travaux.

L’isolation de la toiture et des combles

La toiture et les combles, zones stratégiques en rénovation thermique, sont à la fois une source majeure de pertes de chaleur en hiver et un espace surexposé au rayonnement solaire estival. Là aussi, l’isolation de la couverture peut être renforcée par l’application d’un isolant multicouche réflecteur.  

L’isolation des parois vitrées

Les parois vitrées laissent elles aussi échapper les précieuses calories produites en hiver tandis qu’elles favorisent leur entrée en été. Leurs performances reposent à la fois sur les propriétés du vitrage lui-même, la nature des menuiseries et la qualité de la pose. Passer du simple au double vitrage est toujours un pari gagnant. En revanche, l’intérêt du passage du double au triple vitrage s’évalue en fonction des possibilités offertes par le support et l’exposition de la paroi. Concrètement, le triple vitrage affiche un très bon coefficient de transmission thermique, mais un moindre coefficient de transmission lumineuse. Ces critères s’ajoutent à la balance avantages/inconvénients propre à chaque bâtiment.

Les autres actualités de Valtech

Pourquoi le bois est-il un bon isolant thermique ?
Pourquoi le bois est-il un bon isolant thermique ?

En quoi les isolants bois sont-ils efficaces en construction neuve et en rénovation de l’ancien ? Retour sur les critères d’un bon isolant et les atouts du bois.

Bien isoler son grenier avec l'isolation couverture
Bien isoler son grenier avec l'isolation couverture

Avec la transition écologique, de nombreuses primes sont en plein essor. MaPrimeRenov’ et le Coup de pouce économies d’énergie sont les deux aides les plus convoitées cette année 2021. Et pour cause, elles couvrent une bonne partie des projets de travaux d’isolation couverture.

Quelles aides financières pour isoler sa maison en 2021 ?
Quelles aides financières pour isoler sa maison en 2021 ?

L'année 2021 est la meilleure année pour procéder à ses travaux de rénovation énergétique. De nombreuses aides financières cumulables ont été mises en place et elles sont accessibles au plus grand nombre.

Comment isoler une fenêtre du froid et du bruit ?
Comment isoler une fenêtre du froid et du bruit ?

Vos fenêtres sont mal isolées ? Découvrez dans cet article comment remédier à ce problème et quelles primes peuvent vous être accordées si vous optez pour un remplacement des châssis.

Isolation d'une toiture plate par l’intérieur ou l’extérieur
Isolation d'une toiture plate par l’intérieur ou l’extérieur

Lorsqu’on pense à l’isolation d’une toiture inclinée, il va de soi que l’isolation va se faire de l’intérieur. Nous allons voir dans cet article qu’il est possible d’isoler votre toit plat par l’intérieur ou par l’extérieur.

Comment renforcer l'isolation d'une maison ancienne ?
Comment renforcer l'isolation d'une maison ancienne ?

La date de construction en dit long sur le niveau d’isolation thermique attendu dans une maison. Ce n’est toutefois pas le seul critère à considérer. La nature des matériaux utilisés détermine elle aussi, en partie, le mode d'isolation le plus approprié.

Isolants biosourcés : le bois pour rester au frais cet été
Isolants biosourcés : le bois pour rester au frais cet été

Pour résister aux pics de chaleur enregistrés partout en France à la saison estivale, la performance du bâtiment ne peut se résumer à la seule résistance thermique du matériau isolant. Le point sur les critères clés du confort thermique en été et sur les atouts du bois et des isolants biosourcés.