Actualités

Quelles aides financières pour isoler sa maison en 2021 ?

Posté le mardi 17 août 2021

L'année 2021 est la meilleure année pour procéder à ses travaux de rénovation énergétique. De nombreuses aides financières cumulables ont été mises en place et elles sont accessibles au plus grand nombre.

Avec le cumul des aides à la rénovation énergétique, les ménages engageant des travaux d'amélioration des performances énergétiques, parmi lesquels les actions d’isolation thermique, bénéficient d'un soutien financier considérable, notamment pour les foyers aux ressources les plus modestes. Retour sur les particularités du dernier dispositif lancé par le gouvernement et sur toutes les autres aides à la rénovation accessibles en 2021.

 

Rappels sur la nouvelle aide Ma Prime Rénov’

Ma Prime Rénov’ fait son entrée le 1er janvier 2020. La nouvelle aide est le résultat de la fusion de 2 aides : le Crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE) et le programme « Habiter Mieux Agilité » de l’Anah. Ces deux dispositifs historiques disparaissent au profit d'une grille plus claire, plus juste et de démarches simplifiées par la plateforme de demande unique maprimerenov.gouv.fr.

Contrairement à son prédécesseur le crédit d'impôt, Ma Prime Rénov’ n'attend pas l’année suivant la réalisation des travaux. Le projet est déclaré sur la plateforme en ligne avant le début du chantier. Plus incitatif, le nouveau dispositif prévoit des aides considérablement renforcées pour les ménages les plus modestes et des montants « bonus » accordés au projet les plus ambitieux.  

Enfin, Ma Prime Rénov’ s’adresse également aux copropriétés et remplace en cela l’ancien programme « Habiter Mieux Copropriété » depuis le 1er janvier 2021. Là encore, les pouvoirs publics misent sur une lecture et une obtention simplifiée pour accélérer la rénovation des copropriétés les plus énergivores du parc résidentiel.

 

Aides 2021 : conditions et travaux éligibles

Ma Prime Rénov’ ne fait qu’enrichir le paysage très dense des aides à la rénovation énergétique accessibles aux Français : primes énergie, TVA à 5,5 %, éco prêt à taux zéro (éco-PTZ), aides de l’Anah et aides locales… La disparition du CITE et d’Habiter Mieux Agilité ne réduit en rien les possibilités des particuliers souhaitant être accompagnés dans leur projet.  

Ma Prime Rénov’

Les ménages éligibles peuvent déposer un dossier de demande de prime Ma Prime Rénov’ pour différentes actions de travaux qu’elles soient isolées ou groupées.  

À qui s’adresse l’aide Ma Prime Rénov’ ?

Ma Prime Rénov’ s'adresse à tous les propriétaires et copropriétaires. Le nouveau dispositif prend en compte le niveau de revenu dans le calcul du montant de l’aide. Ainsi, les ménages modestes et très modestes bénéficient d’un soutien renforcé dans toutes les catégories de travaux éligibles.

Les foyers aux revenus les plus élevés sont eux aussi concernés, mais avec un panel d’action éligible beaucoup plus restreint, incluant notamment les travaux d'isolation et les différents bonus accordés dans le cadre des projets offrant un gain important de performance énergétique : bonus BBC, bonus sortie de passoire énergétique ou encore bonus rénovation globale. 

Quels sont les travaux d'isolation éligibles ?

Ma Prime Rénov’ couvre toutes les grandes familles de travaux : le chauffage et l’eau chaude sanitaire, l’isolation thermique, la ventilation ou encore le remplacement d’un équipement vieillissant.

Exemples de travaux d’isolation thermique éligibles :  

  • isolation thermique des murs par l’extérieur (ITE) ;  
  • isolation thermique des murs par l'intérieur (ITI) ;  
  • isolation thermique de la toiture : rénovation des rampants et plafonds des combles ;  
  • isolation des toitures terrasses ;  
  • isolation des parois vitrées.

Sur ce type d'action, le montant de l’aide est déterminé en fonction de la surface à isoler. Ainsi, au 1er janvier 2021, le montant de l’aide atteignait 75 €/m² pour l’ITE chez les ménages aux ressources très modestes, et 15 €/m² chez les foyers aux plus hauts revenus.

À noter : les ménages aux ressources supérieures (catégorie « rose ») restent éligibles à toutes les actions d'isolation thermique, à l'exception de celles visant les parois vitrées, c’est-à-dire le remplacement de simple vitrage par du double vitrage.

Les primes énergies

Les « primes énergies » sont les aides reposant sur le dispositif des certificats d'économies d'énergie (CEE). Concrètement, il s’agit d’une obligation de financement, encadrée par l’Etat, des opérations d'économies d’énergie chez les particuliers à destination des entreprises qui vendent de l’énergie : les fournisseurs d’énergie, mais aussi les grandes enseignes qui proposent du carburant par exemple. Ce sont ces entreprises, ainsi que certains acteurs tiers habilités, qui distribuent les primes énergies.

Qui peut profiter des primes énergies ?

Tous les particuliers propriétaires et locataires, quels que soient leurs revenus, peuvent prétendre à une prime énergie pour leurs projets de rénovation en résidence principale ou secondaire.

Quels sont les travaux éligibles ?

La plupart des actions de rénovation énergétique classiques peuvent être en partie financées par une prime énergie, avec quelques variations en fonction des distributeurs. Rapprochez-vous d’une entreprise habilitée afin de connaître ses conditions précises, et contactez un conseiller FAIRE en cas de doute.

À noter : les primes « Coup de pouce » font partie du dispositif des certificats d'économies d’énergie. Le Coup de pouce isolation et le Coup de pouce chauffage restent ouverts jusqu’au 31 décembre 2021.

Eco-prêt à taux zéro

L’éco-prêt à taux zéro est un autre outil de financement des travaux d'amélioration des performances énergétiques du logement qui restent en vigueur jusqu’au 31 décembre 2021.  

Qui peut contracter un éco-PTZ ?

L’éco-PTZ est accessible aux personnes physiques, propriétaires occupants ou bailleur, et aux sociétés civiles sous certaines conditions.  

Quels sont les projets de rénovation éligibles à l’éco-prêt à taux zéro ?

Sont éligibles à l’éco-PTZ, les projets contenant au moins une action d’amélioration de l'efficacité énergétique, pour un prêt à hauteur de 15 000 €, mais aussi les bouquets de travaux avec un montant pouvant atteindre 30 000 € pour la réalisation de 3 travaux et plus.  

La TVA à 5,5 %

La TVA s’applique aux travaux de rénovation avec un taux préférentiel applicable dans le cadre de l'amélioration des performances énergétiques. Les travaux de rénovation au sens large, bénéficient d’une TVA au taux réduit de 10 % et les plus performants profitent d’un taux à 5,5 %.

Comment bénéficier de la TVA à 5,5 % pour ses travaux ?

Pour en profiter, il est impératif de passer par un professionnel qualifié RGE. Une qualification par ailleurs obligatoire pour toutes les autres aides à la rénovation. Le particulier n’a aucune démarche à effectuer puisque l'entreprise applique automatiquement sur la facture le taux correspondant à la nature des travaux.

Les aides de l’Anah et des collectivités locales

Les aides de l’Anah s’adressent en priorité aux ménages modestes et sont attribuées en fonction du niveau de performance énergétique atteignable après les travaux. Par exemple, « Habiter Mieux sérénité » couvre une partie du montant des travaux permettant un gain énergétique d’au moins 35 %. Pour vérifier son éligibilité, rendez-vous sur le site internet de l’Anah ou sur faire.gouv.fr.

Les aides locales sont quant à elles mises en place par les régions, les départements, les intercommunalités ou encore les communes. Les conditions d'obtention pour les particuliers dépendent de leur lieu de résidence et peuvent être vérifiées auprès d’un conseiller FAIRE.

Certaines de ces aides sont cumulables entre elles. C’est notamment le cas des aides Ma Prime Rénov’ et des primes énergies. En revanche, ces deux aides ne peuvent pas être cumulées avec celles de l’Anah. Renseignez-vous auprès d’un professionnel qualifié ou d'un conseiller FAIRE pour plus d'informations.

Les autres actualités de Valtech

Comment améliorer l'isolation phonique de sa maison ?
Comment améliorer l'isolation phonique de sa maison ?

Un propriétaire a le choix entre effectuer des travaux ou investir dans des équipements limitant les bruits pour améliorer l'isolation phonique de sa maison.

Quels sont les avantages du bardage en fibre-ciment ?
Quels sont les avantages du bardage en fibre-ciment ?

Quels sont les avantages du bardage en fibre-ciment ? Toutes les informations dans notre article !

Quels sont les avantages de l'isolation de la toiture par l'extérieur ?
Quels sont les avantages de l'isolation de la toiture par l'extérieur ?

La toiture est une surface déterminante dans la réduction des déperditions thermiques du bâtiment et l'isolation par l’extérieur présente bien des avantages.

Maison neuve : quelles solutions pour l’isolation de votre maison ?
Maison neuve : quelles solutions pour l’isolation de votre maison ?

De nombreux acquéreurs de biens neufs s’interrogent sur les possibilités en matière d’isolation dans le cadre de la construction de leur maison. Découvrez quelques pistes intéressantes sur le sujet.

Pourquoi le bois est-il un bon isolant thermique ?
Pourquoi le bois est-il un bon isolant thermique ?

En quoi les isolants bois sont-ils efficaces en construction neuve et en rénovation de l’ancien ? Retour sur les critères d’un bon isolant et les atouts du bois.

Bien isoler son grenier avec l'isolation couverture
Bien isoler son grenier avec l'isolation couverture

Avec la transition écologique, de nombreuses primes sont en plein essor. MaPrimeRenov’ et le Coup de pouce économies d’énergie sont les deux aides les plus convoitées cette année 2021. Et pour cause, elles couvrent une bonne partie des projets de travaux d’isolation couverture.

Quelles aides financières pour isoler sa maison en 2021 ?
Quelles aides financières pour isoler sa maison en 2021 ?

L'année 2021 est la meilleure année pour procéder à ses travaux de rénovation énergétique. De nombreuses aides financières cumulables ont été mises en place et elles sont accessibles au plus grand nombre.