Actualités

Pourquoi le bois est-il un bon isolant thermique ?

Posté le lundi 13 septembre 2021

En quoi les isolants bois sont-ils efficaces en construction neuve et en rénovation de l’ancien ? Retour sur les critères d’un bon isolant et les atouts du bois.

Les isolants élaborés à partir de bois sont particulièrement efficaces en termes d'isolation thermique et phonique. Leurs propriétés respirantes leur confèrent un avantage certain en rénovation face à d'autres matériaux synthétiques plus isolants mais susceptibles d’opposer une plus grande résistance à la diffusion de la vapeur d’eau. Le point sur les critères d’un bon isolant et sur les atouts des isolants bois.

 

Qu’est-ce qu’un bon isolant thermique ?

Un bon isolant thermique en construction ou en rénovation renforce les performances énergétiques du bâtiment en limitant les transferts de chaleur et de froid depuis l’extérieur. Ces matériaux aux propriétés reconnues ne manquent pas, qu'ils soient synthétiques, issus de l'industrie pétrochimique, minéraux, recyclés ou encore biosourcés, ou issus de matières organiques renouvelables. Leurs performances respectives peuvent être comparées à l’aune de plusieurs critères :

-       la conductivité thermique ;

-       la résistance thermique ;

-       le déphasage ;

-       la diffusion de la vapeur d’eau.

La conductivité thermique

La conductivité thermique est le fameux lambda (λ) communément cité en tête des caractéristiques d’un matériau isolant. Il traduit le flux de chaleur pouvant traverser la matière sur 1 mètre et permet de comparer les performances des différents matériaux pour une même épaisseur. Une conductivité plus faible est l’apanage des meilleurs isolants.

La résistance thermique

La résistance thermique, notée R, est, elle aussi, régulièrement mise en avant, et pour cause, ce critère doit impérativement figurer sur les devis dans le cadre des aides nationales à la rénovation. Il s'agit de la valeur correspondant à l’épaisseur du matériau divisé par le lambda. Les matériaux affichant un R plus élevé promettent de meilleures performances thermiques pour le bâtiment.

Le déphasage

Le déphasage thermique est un critère décisif dans l'amélioration du confort thermique. Ce paramètre exprime le temps nécessaire au flux de chaleur pour traverser la paroi.

La diffusion de la vapeur d'eau

Le coefficient de résistance à la vapeur d’eau (µ) et la résistance à la vapeur d’eau Sd, sont utiles pour déceler les matériaux pouvant faire obstacle à la bonne régulation de la vapeur d’eau à travers le bâtiment, notamment dans le bâti ancien.

 

Isolation bois : propriétés et avantages

La fibre de bois est issue du défibrage de chutes de bois résineux. Ces fibres peuvent être utilisées en vrac ou sous forme de panneaux de densité variable agglomérés à l’aide de liant naturels ou artificiels. Leur conductivité thermique oscille entre 0,038 et 0,042 pour le vrac, les panneaux semi-rigides et rigides de moyenne densité et peut aller jusqu’à 0,055 pour les panneaux rigides à haute densité.

Les panneaux de fibre de bois sont à ce titre compétitifs face à d’autres isolants de fibres végétales comme le chanvre ou le lin, mais aussi face à des isolants synthétiques comme les panneaux de polystyrène PSE ou XPS. Leur pouvoir isolant est en revanche en dessous de celui du polyuréthane, de la laine de verre ou de la laine de roche.

Toutefois, les moindres performances de la fibre de bois en termes de conductivité et de résistance, face à certains matériaux, peuvent être compensées par un meilleur déphasage thermique. L’isolation par fibre de bois dense offre un excellent déphasage pouvant aller de 11 heures à 12 heures, contre seulement 3 à 4 heures pour des laines minérales. Concrètement, cela signifie qu'au cœur de l’été la montée en flèche des températures ne sera ressentie qu’à la nuit tombée avec un bon isolant en fibre de bois dense, tandis que la chaleur sera diffusée dès le milieu de la journée avec des isolants présentant un faible déphasage thermique.

La fibre de bois, comme tous les matériaux biosourcés possède également des propriétés hygroscopiques très intéressantes en rénovation de bâtiments anciens et à ossature bois. L’équilibre hydrique fragile de ces structures appelle des matériaux perméables à la vapeur d’eau, favorisant son évacuation. À l'inverse, les isolants étanches risquent de laisser l’humidité s’accumuler jusqu’à détériorer à terme les matériaux en place. Ce qui exclut d’office le recours au polystyrène.

Les autres atouts de l’isolation laine de bois et fibre de bois

Au-delà de ces qualités isolantes et de régulation hygrométrique, la fibre de bois affiche également de bonnes performances acoustiques avec un niveau d'isolation phonique élevé. Ce matériau ne pose pas de difficulté particulière à l'installation et se découpe facilement. Les panneaux s'appliquent en compression pour prévenir les ponts thermiques. La fibre en vrac peut être soufflée dans le cadre d’une isolation des combles.

 

 

Les propriétés de l'isolant Valnat bois

Valtech Isolation propose Valnat Bois, un isolant sain, produit en France, avec un faible impact carbone. Certifiés ACERMI et conformes aux normes européennes en vigueur, ces panneaux isolants semi-rigides renforcent les performances thermiques du bâtiment été comme hiver. Ses fibres robustes aux capacités hygroscopiques peuvent être mobilisées en construction neuve comme en rénovation de l’ancien. Leur bonne inertie et effet de masse en font également un bon isolant phonique pour limiter les nuisances sonores depuis l’extérieur du bâtiment.

Les autres actualités de Valtech

Pourquoi le bois est-il un bon isolant thermique ?
Pourquoi le bois est-il un bon isolant thermique ?

En quoi les isolants bois sont-ils efficaces en construction neuve et en rénovation de l’ancien ? Retour sur les critères d’un bon isolant et les atouts du bois.

Bien isoler son grenier avec l'isolation couverture
Bien isoler son grenier avec l'isolation couverture

Avec la transition écologique, de nombreuses primes sont en plein essor. MaPrimeRenov’ et le Coup de pouce économies d’énergie sont les deux aides les plus convoitées cette année 2021. Et pour cause, elles couvrent une bonne partie des projets de travaux d’isolation couverture.

Quelles aides financières pour isoler sa maison en 2021 ?
Quelles aides financières pour isoler sa maison en 2021 ?

L'année 2021 est la meilleure année pour procéder à ses travaux de rénovation énergétique. De nombreuses aides financières cumulables ont été mises en place et elles sont accessibles au plus grand nombre.

Comment isoler une fenêtre du froid et du bruit ?
Comment isoler une fenêtre du froid et du bruit ?

Vos fenêtres sont mal isolées ? Découvrez dans cet article comment remédier à ce problème et quelles primes peuvent vous être accordées si vous optez pour un remplacement des châssis.

Isolation d'une toiture plate par l’intérieur ou l’extérieur
Isolation d'une toiture plate par l’intérieur ou l’extérieur

Lorsqu’on pense à l’isolation d’une toiture inclinée, il va de soi que l’isolation va se faire de l’intérieur. Nous allons voir dans cet article qu’il est possible d’isoler votre toit plat par l’intérieur ou par l’extérieur.

Comment renforcer l'isolation d'une maison ancienne ?
Comment renforcer l'isolation d'une maison ancienne ?

La date de construction en dit long sur le niveau d’isolation thermique attendu dans une maison. Ce n’est toutefois pas le seul critère à considérer. La nature des matériaux utilisés détermine elle aussi, en partie, le mode d'isolation le plus approprié.

Isolants biosourcés : le bois pour rester au frais cet été
Isolants biosourcés : le bois pour rester au frais cet été

Pour résister aux pics de chaleur enregistrés partout en France à la saison estivale, la performance du bâtiment ne peut se résumer à la seule résistance thermique du matériau isolant. Le point sur les critères clés du confort thermique en été et sur les atouts du bois et des isolants biosourcés.