Actualités

Isolation thermique : 5 questions à se poser avant d'isoler des combles

Posté le mercredi 26 août 2020

Vous projetez de faire ou refaire l’isolation thermique des combles de votre habitation ? Excellente idée, surtout lorsqu’on sait que 30% des déperditions énergétiques se font par la toiture.

Isoler la toiture est idéale pour réduire votre facture de chauffage et améliorer le confort de votre foyer. Tour d’horizon des 5 questions que vous devez vous poser avant de réaliser l’isolation de vos combles.

Faut-il réaliser un diagnostic thermique ?

Il est conseillé de réaliser un diagnostic thermique pour tout travaux d’isolation que vous pourriez envisager de faire, qu’il s’agisse d’isoler des combles, les murs ou encore le plancher de votre logement. Ce diagnostic va permettre de réaliser un état des lieux global de votre habitation, d’un point de vue énergétique :

  • chiffrage des performances énergétiques ;
  • identification des ponts thermiques,
  • caractérisation des solutions d’isolation les plus adaptées.

En somme, le diagnostic thermique est l’outil qui va constituer la base de votre projet d’isolation des combles de votre maison. Par ailleurs, il peut faire l’objet d’une aide financière et peut constituer un élément de poids si vous constituez un dossier de demande d’aides institutionnelles pour vos travaux d’isolation de toiture.

Isolation de la toiture par l’extérieur ou l’intérieur, que choisir ?

L’isolation thermique par l'intérieur (ITI) et l’isolation thermique par l'extérieur (ITE) sont deux solutions aussi efficaces l’une que l’autre. Elles présentent cependant des caractéristiques différentes.

Isolation thermique par l’intérieur (ITI)

L’isolation de la toiture par l’intérieur est la solution la plus simple à mettre en place, en particulier si vous réalisez vos travaux sur du bâti existant. Vous pouvez-même vous occupez du chantier d’isolation vous-même si vous êtes suffisamment bricoleur. Néanmoins, l’ITI présente l’inconvénient de réduire quelque peu l’espace : un élément à prendre en compte si vous souhaitez aménager vos combles.

Isolation thermique par l’extérieur (ITE)

De son côté, l’isolation de la toiture par l’extérieur demande un chantier plus coûteux et conséquent. En effet, l’ITE nécessite d’ôter entièrement la couverture de l’habitation, afin de déposer l’isolant entre elle et la charpente. Il est donc recommandé de privilégier ce type d’isolation de toiture dans le cas d’une construction neuve, ou si la couverture doit être refaite.

En dépit de l’importance du chantier, l’isolation thermique par l’extérieur permet de préserver l’intégralité de l’espace des combles et protège efficacement la charpente de l’humidité et des variations de température.

Comment réaliser l’isolation de combles aménageables ?

Réaliser l’isolation de vos combles aménageables vous permettra de profiter d’un espace de vie supplémentaire bienvenu au sein de votre maison. Pour ce faire, trois techniques d’isolation des combles s’offrent à vous : l’isolation entre chevrons, bicouche ou par Sarking.

Isolation entre chevrons

L’isolation entre chevrons est une technique d’isolation des combles par l’intérieur, facile et rapide à mettre en place. Il suffit simplement d’intégrer des plaques de matériaux isolant entre les chevrons, en veillant à laisser quelques centimètres d’espace pour assurer la circulation de l’air et ainsi la ventilation de la couverture, si vous n’utilisez pas d’écran HPV.

Isolation bicouche

L’isolation bicouche est également une technique d’isolation thermique par l’intérieur. Sa mise en place reprend le principe de l’isolation monocouche entre chevrons, à la différence que l’on va installer des suspentes et fourrures pour maintenir en place une seconde couche isolante. De fait, l’isolation des combles bicouche est la solution qui présente les meilleures performances thermiques.

Isolation par Sarking

Enfin, le Sarking est une méthode d’isolation des combles par l’extérieur. Très pratique car elle permet de ne pas empiéter sur l’espace aménageable, cette technique d’isolation par Sarking nécessite d’enlever la couverture de la toiture. On vient alors déposer les plaques de matériau isolant sur les chevrons et les recouvrir d’une volige avant de couvrir de nouveau la toiture.

Comment isoler des combles perdus ?

Ce n’est pas parce que votre maison comporte des combles perdus qu’il n’est pas nécessaire de les isoler. Ainsi, vous pouvez utiliser deux types de matériaux isolants : ceux présentés en rouleaux et les isolants pour combles en flocons.

Isolation par dépose de rouleaux

Dans le cas où vos combles perdus sont accessibles pour une isolation de celles-ci à l’aide de rouleaux de matériaux isolants (laine de verre, par exemple), le procédé nécessite la pose d’une double couche. En effet, la première couche de rouleaux isolants se dépose entre les solives, ce qui va créer un pont thermique. Il est alors indispensable de recouvrir les solives d’une seconde couche d’isolant, afin de combler ce pont thermique et d’assurer une isolation des combles perdus efficaces.

Isolation par soufflage de flocons

Dans le cas où vos combles perdus seraient difficilement accessibles, on privilégiera l’isolation par soufflage de flocons de matériaux isolants, extrêmement rapide et peu coûteuse. L’isolant est projeté dans les combles à l’aide d’une soufflerie et va être répartie uniformément sur toute la surface des combles perdus, jusqu’à recouvrir les solives afin d’éviter la formation d’un pont thermique.

Quels matériaux utiliser pour isoler ses combles ?

Plusieurs matériaux entrent en jeu, s’agissant de l’isolation des combles perdus ou aménageables, en ITI comme en ITE. Isolant, pare-vapeur, écran sous-toiture HPV : voici le trio gagnant pour une isolation de toiture efficace !

Matériau isolant

Il existe divers types de matériaux isolants pour réaliser l’isolation de votre toiture et des combles de votre habitation. Les plus utilisés sont :

  • les isolants minéraux, comme la laine de roche ou la laine de verre ;
  • les isolants d’origine naturelle, comme la laine de mouton, la laine de chanvre ou l’ouate de cellulose ;
  • les isolants de synthèse, comme le polystyrène.

Pare-vapeur

Le pare-vapeur a pour rôle de protéger le matériau isolant de l’humidité produite par la vapeur d’eau en provenance de l’intérieur du logement. En effet, un isolant humide perd énormément en performance ! Cette vapeur dont protège le pare-vapeur est produite par l’activité normale au sein d’une habitation : respiration, cuisine, douche, etc.

Ecran de sous-toiture

Enfin, l’écran de sous-toiture pour sa part, protège également l’isolant de l’eau et de l’humidité. En revanche, contrairement au pare-vapeur, l’écran sous-toiture évite que l’eau en provenance de l’extérieur ne s’infiltre dans le matériau isolant. L’écran sous-toiture est ainsi étanche à la pluie, à l’humidité et au gel.

Les autres actualités de Valtech

Pourquoi utiliser un écran pare pluie HPV pour l’isolation ?
Pourquoi utiliser un écran pare pluie HPV pour l’isolation ?

L’isolation d’une toiture est quelque chose d’important en terme énergétique.

Comment reconnaître une maison mal isolée ?
Comment reconnaître une maison mal isolée ?

Lorsque l’isolation thermique d’une maison est de bonne qualité, on observe une température confortable sous toute saison, sans utilisation excessive de chauffage ou de climatisation. Au contraire, quand l’isolation n’est pas optimisée, les dépenses énergétiques se font sentir sans réels résultats sur la température de votre habitation.

Isolation thermique : 5 questions à se poser avant d'isoler des combles
Isolation thermique : 5 questions à se poser avant d'isoler des combles

Vous projetez de faire ou refaire l’isolation thermique des combles de votre habitation ? Excellente idée, surtout lorsqu’on sait que 30% des déperditions énergétiques se font par la toiture.

Comment lutter contre la condensation dans la maison ?
Comment lutter contre la condensation dans la maison ?

La condensation dans la maison est tout à fait normale lors de certaines activités humaines (douche, préparation d’un repas, etc.). En revanche, lorsqu’apparaît des tâches d’humidités sur les murs par exemple, il faut la combattre car elle a en effet des impacts néfastes sur l’intérieur de la maison mais aussi sur la santé.

Isolation naturelle : les bienfaits de l’isolant en bois
Isolation naturelle : les bienfaits de l’isolant en bois

Pour augmenter l’efficacité énergétique de votre maison et garantir votre confort, une bonne isolation est essentielle. Elle permet de maintenir une température agréable en hiver, comme en été.

Pourquoi l'isolation de la toiture est-elle si importante ?
Pourquoi l'isolation de la toiture est-elle si importante ?

La toiture, tout comme les murs et les fenêtres, doit être isolée pour garantir le confort de la maison. En hiver, l’isolation de la toiture permet de conserver la chaleur à l’intérieur. Pendant la saison chaude, une toiture bien isolée est essentielle pour garder sa maison au frais. L’isolation permet également de protéger la toiture de la maison.

Travaux d’isolation : quelles aides de l’Etat en 2020 ?
Travaux d’isolation : quelles aides de l’Etat en 2020 ?

Pour lutter contre le réchauffement climatique et pour préserver l’environnement, l’Etat français a mis en place plusieurs dispositifs.

C'est quoi un isolant mince ?
C'est quoi un isolant mince ?

L’isolant mince est idéal dans les petits espaces, où chaque mètre carré est précieux pour l’aménagement de la pièce. L’isolant mince est donc idéal pour l’isolant des combles aménageables. Sa faible épaisseur n’est pas signe de mauvaise isolation, bien au contraire ! L’isolant mince permet d’augmenter considérablement le confort thermique et de réduire les factures d’énergie des propriétaires.

  • 1
  • 2