Actualités

Choisir son isolation : avantages des isolants naturels

Posté le lundi 29 novembre 2021

La laine de bois, le chanvre, la paille ou encore le liège font partie des isolants thermiques naturels biosourcés utilisés en construction et en rénovation.

Les isolants dits « naturels » accompagnent les projets d'écoconstruction et sont de plus en plus mobilisés en rénovation de l’ancien. Leurs atouts ? Une empreinte carbone favorable et des propriétés hygrothermiques uniques pour répondre au double enjeu de la maîtrise des émissions polluantes et de l’amélioration de la qualité de vie.

 

Qu’est-ce qu’un isolant naturel ?

Qualifiés d’isolants bio, d’isolants naturels thermiques ou encore d’isolants écologiques, quels sont ces matériaux qui allient qualités techniques et vertus environnementales ? Il s’agit d’isolants fabriqués à partir de ressources organiques renouvelables, végétales ou animales. Ces isolants biosourcés présentent des propriétés respirantes et un déphasage thermique généralement bien supérieur à leurs homologues synthétiques et issus de ressources fossiles. Les performances phoniques sont également au rendez-vous, faisant des isolants biosourcés un produit phare de l’écoconstruction et de la rénovation écologique.

En dépit de ces vertus incontestables, les isolants biosourcés font nécessairement l’objet d’une transformation plus ou moins poussée. Des additifs peuvent également être ajoutés afin de veiller à leur conservation. Ces processus ne permettent pas de parler de matériaux « naturels » au sens de matière brute. Toutefois, leur impact reste relativement faible et les matériaux biosourcés affichent un excellent bilan carbone sur l’ensemble de leur cycle de vie. Le produit fini prend la forme de flocons en vrac ou de panneaux isolant à poser réalisés à partir de chanvre, laine de bois, d’ouate de cellulose ou encore de liège.

 

Quels sont les avantages des isolants biosourcés ?

Durables, éco-responsables et performants, les isolants biosourcés se plient aux exigences d'efficacité du bâtiment, comme à celles imposées par le gouvernement en matière de préservation de l'environnement.

Avantages directs pour le bâtiment

Les propriétés hygrothermiques des isolants biosourcés sont incontournables en écoconstruction et en rénovation des bâtiments anciens. Deux cas de figure qui mettent en œuvre des matériaux impliquant une dynamique hydrique sensible. L’emploi d’isolants susceptibles de constituer une barrière étanche, soit à l’intérieur, soit à l’extérieur du logement pourrait avoir des conséquences délétères. La vapeur d’eau mal évacuée stagne et entraîne avec le temps l'apparition de tous les désordres attribués à la mauvaise gestion de l’humidité par le bâtiment : apparition, puis développement des moisissures, détérioration progressive des matériaux fragilisant à long terme la durabilité de la construction.

Ainsi, les maisons à ossature bois (MOB), les anciens murs en pierres, en briques et autres matériaux traditionnels, sont isolés ou voient leur isolation thermique renforcée à l’aide de ces matériaux aux propriétés complémentaires.

Enclencher une dynamique vertueuse au cœur des territoires

Les isolants biosourcés ont par ailleurs l'avantage d’être largement disponibles sur le territoire français. Issus de la sylviculture, de la biomasse valorisée ou de co-produits agricoles, comme la paille, ces matériaux exploitent des ressources abondantes et des savoir-faire locaux. Favoriser le recours aux matériaux biosourcés, c’est ainsi contribuer à pérenniser des emplois et des compétences solidement ancrées dans le territoire, et donc non délocalisables. Une filière d’avenir, alors que le parc résidentiel et tertiaire du pays doit considérablement améliorer ses performances thermiques afin de réduire sa consommation énergétique et donc son niveau d'émissions en gaz à effet de serre (GES).

Les artisans qui travaillent avec des fabricants d'isolants biosourcés bénéficient également de conditions de pose considérablement améliorées, grâce à des produits globalement moins irritants et souvent moins émissifs en composés organiques volatils (COV). Un avantage également apprécié des habitants et futurs occupants, puisque les matériaux de construction et de rénovation diffusent naturellement des composés plus ou moins nocifs sur toute la durée de leur utilisation. En fin de vie, les matériaux biosourcés peuvent être valorisés, ou remis à la terre, favorisant la régénération des sols, mais peuvent aussi prendre le chemin de la méthanisation pour la production de biogaz.

 

Isolation bois : la solution Valnat Bois

Les isolants en fibres de bois prennent la forme de panneaux rigides, de panneaux ou rouleaux semi-rigides et de panneaux haute densité. Soufflés à sec, l’isolant bois peut être appliqué en vrac sur un support horizontal ou dans des caissons fermés sur un support vertical. L’isolation par copeaux de bois en vrac s'effectue sur le même principe que le soufflage de la ouate de cellulose. Les performances thermiques et acoustiques de l'isolant bois sont excellentes et ses propriétés parfaitement adaptées aux exigences de l'écoconstruction et de la rénovation des bâtiments anciens.

Où trouver des isolants bois pour la construction et la rénovation ?

Valtech Isolation propose Valnat Bois, une laine isolante semi-rigide de fabrication française, adaptée aux travaux d’isolation thermique :

  • sur les toitures de combles aménagés ;
  • sur les combles perdus ;
  • sur les murs ;
  • et au niveau des planchers bas.

Valnat bois s'emploie aussi bien en isolation par l'intérieur que par l’extérieur. Le risque d'emprisonnement de la vapeur d’eau dans les bâtiments à l'équilibre hygrothermique fragile est maîtrisé grâce aux propriétés naturelles du matériau et à une mise en œuvre soignée. Recyclable, écologique et conforme aux normes européennes en vigueur, l'isolant Valnat bois est parfaitement adapté aux chantiers de rénovation et à la réalisation de constructions neuves.

Les autres actualités de Valtech

Isolation thermique de la toiture : une rénovation prioritaire pour faire des économies
Isolation thermique de la toiture : une rénovation prioritaire pour faire des économies

Réduire sa consommation et maîtriser le montant de sa facture de chauffage, tout en valorisant durablement son bien… Voici quelques-uns des gains économiques attendus après la réalisation de travaux de rénovation portant sur la toiture.

Comment poser l'isolation extérieure d’une maison ?
Comment poser l'isolation extérieure d’une maison ?

Il existe de nombreux moyens pour effectuer des économies d’énergie. Si une utilisation plus parcimonieuse de son chauffage ou de l’eau chaude avec quelques gestes simples sont efficaces, ils ne sont clairement pas significatifs. En revanche, isoler l’extérieur d’une maison est une solution durable pour éviter les déperditions thermiques et donc la perte d’énergie. Voici donc les différentes solutions pour isoler thermiquement l’extérieur d’une maison et savoir s’il est possible de le faire soi-même.

Choisir son isolation : avantages des isolants naturels
Choisir son isolation : avantages des isolants naturels

La laine de bois, le chanvre, la paille ou encore le liège font partie des isolants thermiques naturels biosourcés utilisés en construction et en rénovation.

Maison : détecter les déperditions et entrées d’air
Maison : détecter les déperditions et entrées d’air

La lutte contre les courants et les fuites d’air est indispensable pour réaliser d’importantes économies d’énergie. Elle permet aussi de profiter d’un plus grand confort royal. La réussite de ce combat passe par l’isolation de votre bâtiment. Pour ce faire, il faut tout d’abord détecter les déperditions et entrées d’air. Découvrez alors ici comment procéder.

Comment isoler un mur humide ?
Comment isoler un mur humide ?

L’humidité est l’un des problèmes les plus courants que rencontrent les propriétaires d'une maison.

Faut-il isoler derrière les murs de la douche ?
Faut-il isoler derrière les murs de la douche ?

Si les murs extérieurs derrière les douches et les baignoires ne sont pas isolés et étanches à l'air, il peut en résulter des fuites dans les parties froides de la maison qui réduisent le confort, gaspillent l'énergie et peuvent entraîner la formation de moisissures.

Comment améliorer l'isolation phonique de sa maison ?
Comment améliorer l'isolation phonique de sa maison ?

Un propriétaire a le choix entre effectuer des travaux ou investir dans des équipements limitant les bruits pour améliorer l'isolation phonique de sa maison.

Quels sont les avantages du bardage en fibre-ciment ?
Quels sont les avantages du bardage en fibre-ciment ?

Quels sont les avantages du bardage en fibre-ciment ? Toutes les informations dans notre article !